25 ans… déjà !

Théâtre de la Tête Noire, le 8 décembre 2017, le mot du directeur :

« Les années passent et Le P’tit Crème est toujours là. Comme un bon vin qui se bonifie. Et en écrivant cela je sais que personne ne me contestera. Ce serait renier leur mentor, lui faire affront, à ce poète des chemins broussailleux, des tavernes et des gars qu’ont mal tourné qu’était Gaston Couté. Ses textes libertaires, sa langue aussi féroce que tendre ont trouvé avec Le P’tit Crème une auberge d’où ils peuvent continuer à nous parler aujourd’hui. 

Alors quand le tenancier du rade me demande s’il peut fêter l’anniversaire de la bande au théâtre, il connaît déjà ma réponse. Ecoutons Couté comme on écouterait un hymne à la vie qui ne vieillirait pas mais qui au contraire prendrait de la force avec le temps. »

Patrice Douchet

 

  • Un article de Mag’Centre ce lundi 11 décembre 2017
  • Le blog de Clodelle Claudine … ici et  
  • Et merci à Pascal Vautrot pour les photographies qui suivent…